Découvrez les nouveaux serveurs IBM Power10 et AIX 7.3

Le pouvoir de 10

Le 8 septembre est la date de l’annonce officielle des nouveaux serveurs d’IBM équipés de processeurs Power10, qui sera suivie de l’annonce de la version 7.3 d’AIX, qui aura 35 ans en 2021. Sur la base des caractéristiques techniques disponibles, nous savons qu’ils intègrent de la mémoire DDR5, une interface PCIe 5.0 et sont conçus à l’aide de la technologie 7nm de Samsung. Les processeurs Power10 seront à nouveau disponibles en deux versions. L’un avec 15 cœurs en mode SMT-8 (idéal pour AIX et IBM i) et les autres avec 30 cœurs et SMT-4 pour les charges de travail exclusivement Linux. Les puces Power10 intègrent également des améliorations majeures pour l’intelligence artificielle (IA), lui permettant d’exécuter des charges d’apprentissage automatique jusqu’à 20 fois plus rapidement que POWER9.

Un million de SAPS. L’infrastructure compte beaucoup.

Comme d’habitude, les premiers systèmes annoncés seront des systèmes évolutifs conçus pour des environnements hautement virtualisés avec des applications gourmandes en ressources telles que SAP HANA. Les benchmarks publiés indiquent que 1 million de SAPS sont atteints avec 120 cœurs, soit la moitié du nombre de cœurs nécessaires dans la génération précédente de Power9 dans les serveurs E980. Par rapport aux serveurs tiers actuellement disponibles cette année, HPE a atteint environ 670 000 SAPS (équivalent à environ 120 000 utilisateurs simultanés) en utilisant 224 cœurs dans son Superdome Flex 280 basé sur les processeurs les plus puissants d’Intel (le Xeon Platinum). Pour ceux qui n’y connaissent pas grand-chose, l’autre chose à lire est que la performance par cœur a continué à s’améliorer considérablement alors que le reste des fabricants la font stagner en ajoutant d’autres matériels complémentaires (mémoires flash, plus de cœurs, etc.).

Toute la mémoire dont vous avez besoin

L’avènement de la technologie “Memory Inception” permet de créer des grappes de systèmes qui partagent la mémoire entre eux, avec jusqu’à plusieurs pétaoctets de RAM disponibles pour un seul environnement divisé en plusieurs serveurs physiques. IBM se positionne ainsi comme un leader dans le développement de technologies matérielles pour les clusters d’applications sur Red Hat OpenShift. Des serveurs “de taille moyenne” à deux et quatre sockets seront annoncés sous peu, où nous pourrons continuer à bien déployer des environnements mixtes IBMi, AIX et Linux.

Cryptage de bout en bout

Nous ne pouvons pas terminer cet article sans mentionner l’une des principales caractéristiques de la plate-forme Power d’IBM, à savoir la sécurité des données. Les nouveaux processeurs intègrent quatre fois plus de composants de cryptage AES pour anticiper les besoins des normes cryptographiques à venir à partir de 2022, telles que la cryptographie à sécurité quantique ou le cryptage entièrement homomorphique. Tout cela s’applique aux nouvelles charges de travail basées sur les conteneurs, où la sécurité est devenue la principale préoccupation des organisations qui les utilisent.

AIX 7.3, UNIX au-delà de 2030

Même si cela fera l’objet d’un autre article, avec l’arrivée de Power10, la nouvelle version d’AIX sera annoncée, qui sera la 7.3, ce qui n’était pas arrivé depuis 2015. La numérotation est une question de marketing. Si IBM avait choisi d’appeler cette version 8.1, cela aurait pu soulever des questions quant à l’impact des nouvelles fonctionnalités sur la stabilité des applications existantes, mais comme toute nouvelle version, elle intègre de nombreuses nouvelles fonctionnalités intéressantes. Aujourd’hui, nous continuons à déployer de nouveaux environnements sur AIX, ainsi qu’à en migrer d’autres depuis Solaris, HP-UX et même Linux.

Chez tous nos clients, grands et moyens, il existe une partie de leur environnement de production où sont traitées les informations qui font vivre leurs activités et leurs processus internes. Où installez-vous Oracle, DB2, SAP, SAS, etc ? Dans AIX. Aucun autre système d’exploitation de type UNIX n’offre la même maturité, stabilité, performance et évolutivité. C’est un UNIX moderne, avec une grande compatibilité avec les applications modernes telles que Chef, Puppet, Ansible et qui coexiste merveilleusement avec le reste des environnements basés sur Linux, IBM i ou Z/OS, qui a encore beaucoup de vie devant lui et la nouvelle version 7.3 en est une bonne preuve. Il présente également trois grands avantages pour les services et les administrateurs système : tout fonctionne (contrairement à la sensation de bêta-testeur si ancrée dans Linux), il fonctionne sur les serveurs les plus stables et les plus robustes qui existent (à l’exception de l’ordinateur central) et vous n’apprenez qu’une fois, au lieu d’apprendre à chaque fois qu’une nouvelle version est publiée : nous nous souvenons tous du moment où “ifconfig -a” a cessé de fonctionner dans Red Hat :)

Il est temps de renouveler les équipements, les licences… et de procéder à des mises à niveau.

Avec l’arrivée d’une nouvelle technologie de processeur, les “soldes” commencent chez IBM. Si vous avez des équipements Power7 ou Power8 dont les contrats de maintenance arrivent à échéance (ou sont déjà hors service) et que vous vous demandez si vous devez les renouveler ou non, nous pouvons vous aider. Nous vous conseillons sur la manière d’économiser beaucoup d’argent grâce à nos services d’audit et de renouvellement de licences, d’utiliser à 100% votre équipement IBM Power et de vous proposer denouveaux serveurs Power9 et bientôt Power10 à prix coûtant.

Avez-vous besoin d’un soutien technique ?

Chez Sixe Ingeniería, nous offrons un support technique et une maintenance préventive d’AIX et Linux sur Power Systems directement et sans intermédiaire. Nous serons heureux de vous aider.

2021 - SiXe Ingénierie | Formation, conseil, services professionnels et projets clés en main | IBM, Lenovo, Docker, Red Hat , HCL, Tenable, MEDIGATE, Rapid7, Veeam, Sealpath & SUSE Partenaire commercial autorisé. Entreprise inscrite au catalogue des entreprises de cybersécurité d'INCIBE.
SiXe Ingeniería